accueil brèves articles liens écrivez-nous abonnement

Les perles quotidiennes de la campagne

« On ne ment jamais tant qu’avant les élections, pendant la guerre et après la chasse. » - Georges Clemenceau .

Il s’en dit des bêtises durant 30 jours de campagne. Des bêtises usées à la corde et des jeunes bêtises dans le vent. En voici une par jour, pour les 15 premiers jours. Après chacune, imaginez un gros rire en canne. Et pensez au reste de la campagne en vous disant que le meilleur est sans doute à venir…

Jour 1 :

Pauline Marois affirme que Québec solidaire « divise le vote souverainiste ». Commentaire lu sur Twitter : « Je pense que certains n’ont pas compris que le but de la démocratie c’est, en effet, de diviser le vote. » - Marc Daoud

Mention à la CAQ qui affirme que leur campagne mise sur le… "changement" !

« Qu’est-ce qu’un cacquiste ? Un libéral qui n’a pas encore eu le temps d’être corrompu. » - François Parenteau

Jour 2 :

Jean Charest se donne 8/10 dans la lutte contre la corruption. Beau lapsus, il voulais sans doute parler de la corruption tout court… Ex-equo avec Léo Bureau-Blouin qui dit ne pas vouloir s’ingérer dans la démocratie étudiante, mais qui exprime néanmoins un souhait : que les étudiants « envisagent une trêve électorale ».

Jour 3 :

« Pierre Curzi change de parti avec l’aisance du comédien qui change de rôle » - André Boisclair (ancien ministre de l’environnement devenu lobbyiste pro pétrole) Jour 4 :

Amir Khadir, intervient à la suite d’un violent capotage sur l’autoroute 20 Est à la hauteur de Manseau

Commentaire sur Facebook : « Une autre preuve qu’il est opportuniste. Il ne se serait jamais arrêté s’il n’y avait pas eu d’accident ! » - Guillaume Beaulac

Jour 5

Charest déclare : « Il n’y a pas un gouvernement qui a fait plus que nous avons fait sur cette question, sur la lutte contre la collusion et la corruption dans la construction. »

Orwell avait raison : l’ignorance, c’est la force…

Jour 6

Jean Charest, monsieur hausse des frais de scolarité universitaire de 75% en 5 ans, promet d’expédier un chèque de 100$ par enfant fréquentant une école primaire publique pour couvrir une partie des fournitures scolaires

Plus "grotesque" que ça, c’est pas possible, mais attendons la fin de la campagne, qui sait ?

Jour 7 « Les votes de grève étudiante n’ont aucune légitimité. », affirme Jean Charest dont le gouvernement, aux élections de 2008, a obtenu 42% du vote avec seulement 57% des Québécois qui ont voté, et donc qui n’a eu l’appui que de 24% des électeurs éligibles. Légitimité ?

Jour 8

Pauline Marois lance un appel aux « fédéralistes fatigués ». Commentaire sur Facebook : « Le PQ demande aux fédéralistes de voter pour eux, mais si des souverainistes votent pour le NPD c’est la fin du monde ! » - Nima Machouf

Jour 9

Des fois, c’est le choc de deux nouvelles dans la même page de journal qui crée un drôle d’effet. Comme aujourd’hui ces deux-là : « Gabril Nadeau-Dubois démissionne » « J’ai la conscience en paix », dit Jean Charest

Jour 10

« Jean Charest se déchaîne contre ses adversaires, en particulier le « gauchiste » François Legault. », peut-on lire dans La Presse, un journal presque aussi drôle que le Couac.

Jour 11

"Les sondages ne sont pas fiables" décrète Jean Charest suite à la parution, la veille, d’un sondage réalisé dans la circonscription de Sherbrooke et qui plaçait Serge Cardin du PQ en tête des intentions de vote à 46% contre 31% pour Jean Charest. Délicieux, non ?

Jour 12

« Par exemple, quand vous arrivez du Métropolitain pour essayer d’aller au centre-ville, vous passez par le Plateau et là il y a un maire qui peut décider – et qui décide parfois – de mettre la circulation avec des règlements qui empêchent de passer nord-sud. Un moment donné, il faut que ça fonctionne, la grande ville de Montréal. » -François Legault

Le Plateau ne devrait donc n’être qu’une série de tuyaux à faire passer des chars et non un milieu de vie pour ceux et celles qui l’habitent… Belle mentalité. Et bel aveux de défaite assurée dans Mercier.

Jour 13

Le mot-clic Twitter #LegaultPromet, une variation loufoque sur le thème des nombreuses promesses électorales faites par François Legault, fait un malheur. Même Dan Bigras s’y est mis : « #LegaultPromet de mettre le Québec sur la carte... Visa ? MasterCard ? » « Devant l’avalanche de #legaultpromet, Legault promet de réduire le nombre de promesses », a ajouté un internaute.

Jour 14

Les jeunes Québécois pensent trop à la « belle vie », croit Legault. Et Legault pense trop à Martineau, croit Le Couac.

Jour 15

Le prix du « clown de la première moitié de campagne » revient sans contredit à Mononc’ Legault qui, aujourd’hui, veut revoir les valeurs du Québec en fonction d’une plus grande productivité. Le jour même où circule une étude scientifique qui prédit que les écosystèmes terriens font face à un effondrement imminent et irréversible…

Quant à Charest, il était aujourd’hui à Sherbrooke pour la troisième fois en 16 jours. Mais rien à voir, selon lui, avec le sondage qui le place loin derrière le Parti québécois dans sa circonscription...



© Le Couac 2006
Téléphone / Abonnement: (514) 596-1017