accueil brèves articles liens écrivez-nous abonnement

L’humour des juges

Que serait la justice canadienne sans l’humour très particulier de ses juges ? Je tiens à rendre ici hommage à ce trait de caractère rarement souligné à sa juste valeur dans les médias.

Attardons-nous sur un juge en particulier : j’ai nommé Simon Noël, officiant gaiement à la Cour fédérale. Une seule édition du Couac ne saurait suffire à reproduire tous les bons mots de notre honorable Noël, nous nous contenterons donc des plus récents.

Ainsi, le 10 octobre dernier, dans sa décision concernant un appel d’Adil Charkaoui, le juge Noël a venté la qualité de vie dont bénéficie Charkaoui puisque ce dernier a été en mesure de poursuivre des études, de travailler et même de faire un troisième enfant ! Quel chanceux, ce Charakaoui ! Tout ça avec un beau petit bracelet électronique en prime.

Noël a aussi ajouté qu’avec le temps, on se méfierait moins de Charkaoui et que ses conditions de libération pourraient alors être revues. Eh, oui, Charkaoui, faut pas désespérer, on te demande juste un peu de patience. Un jour tu pourras peut-être sortir de chez toi seul avec tes enfants sans que ça te vaille un retour en cellule !

ISABELLE BAEZ

Pour apprécier à sa juste valeur le caractère facétieux de Simon Noël, je vous conseille de lire ce qu’il a à dire sur le « choc des titans ». Ça vaut le déplacement : http://cas-ncr-nter03.cas-satj.gc.ca/portal/page/portal/fc_cf_fr/Speech_16jan06



© Le Couac 2006
Téléphone / Abonnement: (514) 596-1017